WWW.EXTREMEDIVE120.COM

FORUM DES PLONGEURS TRIMIX TEK HYPOXIQUES ( Association loi 1901 Extremedive120)

Chers vous tous, Jean-Philippe et marie Hélène sont en train de concocter une semaine de plongée « normoxique » à Marseille chez Marius (Massilia) pour la période de Toussaint (du 26/10 au 2/11). Marie a eu Marius au téléphone ce soir : il est d’accord pour organiser un bateau « tek » à partir de 5 plongeurs, avec pour programme des roches et des épaves dans la zone des 50 /60 m. De son côté, Marius va lancer un appel pour compléter le bateau. Nous lui avons indiqué que, pour notre part, nous essaierions de trouver des personnes intéressées, souriantes et sympathiques, sans autre ambition que de se faire plaisir. Voici qui est fait… Il y a aussi la possibilité d’hébergement sur place à « Atoll plongée » (en fait Massilia est la branche tek d’Atoll) : vous pouvez aller consulter leur site. La bise à tous ! Pour s'inscrire sur le site ici ou par mail à jlcriscuolo@wanadoo.fr ou mariehelene.jacques@neuf.fr

    Ligne de vie à Thun ?

    Partagez
    avatar
    le gone

    Nombre de messages : 58
    Age : 48
    Localisation : chambery france
    Date d'inscription : 15/05/2009

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par le gone le Ven 15 Mai - 14:56

    pourquoi exactement les mêmes ? l'important c'est de dégager au plus vite et d'être là à côté en cas de besoin. Quitter le fond le plus vite possible pour se mêtre à l'abri. Avant de plonger chacun rentre les gaz dans les ordis.
    avatar
    Mike

    Nombre de messages : 137
    Age : 42
    Localisation : Alsace
    Date d'inscription : 13/04/2009

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par Mike le Ven 15 Mai - 18:54

    Oui, comme ça je dis pas, mais tu ne pourra pas intervenir directement avec tes propres bailout.
    Selon le degré du problème reprogrammer un ordi sous l'eau avec le gaz du binôme est faisable, mais le stress me fait dire que c'est irréalisable.
    avatar
    le gone

    Nombre de messages : 58
    Age : 48
    Localisation : chambery france
    Date d'inscription : 15/05/2009

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par le gone le Ven 15 Mai - 19:07

    Mon ordi c'est le vision de l'inspi changer de gaz me prend 15 sec on le fait à chaque plongée, si ta un vr3, tu mets le détendeur de bail out en bouche et tu te casses ! car regler le vr3 va te prendre 1/2 heure ! j'éxagère mais pas trop car perdre du temps à le règler dans ce cas est trop dangereux, faut le faire plus tard.
    Si mon binome a un soucis il passe sur ses bails out et on remonte. Si il manque de gaz je suis là pour l'assister. Si il n'est pas conscient c'est un autre pb ! là c'est pas gérable.
    avatar
    Mike

    Nombre de messages : 137
    Age : 42
    Localisation : Alsace
    Date d'inscription : 13/04/2009

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par Mike le Ven 15 Mai - 21:29

    Entièrement d'accord avec toi Wink
    Le Vr3 de ce côté là est asse compliqué, de toute manière je cherche vraiment pas à comprendre je tourne la BOV et zou direction une zone plus proche et sécurisante, après pour les gaz si vraiment y'a perte partiel ou total c'est là qu'on commence à aimer son binôme Razz
    Marlgré que je pense que sur des plongée engagé une harmonie dans les gaz des bailouts n'est pas forcement une chose idiote Wink
    Pas toujours réalisable ok, mais pas forcement idiot, surtout que c'est rare que les gens utilise des gaz tellement différents à moins de faire des font de B50 pour les préparations.

    Tiens autre chose ... tu/vous plongée en héliox ou plutôt en hélaire pour vos zone d'évolution à 130m ?
    avatar
    le gone

    Nombre de messages : 58
    Age : 48
    Localisation : chambery france
    Date d'inscription : 15/05/2009

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par le gone le Sam 16 Mai - 9:46

    on avait du 7/79 et bri je t'avoue que je ne sais pas. Certain que je connait plonge et ne démorde pas de l'heliox, je pense qu'il y a sans doute un compris a avoir suivant le profil de la plongée.

    Invité
    Invité

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par Invité le Sam 16 Mai - 21:38

    le gone a écrit:bri on en a déjà parlé si t'a une merde au fond, ya pas 36 solutions tu passes en ouvert et ON dégage ensemble et rapidement, avec la machine on a montré que les paliers sur une plongée comme celle de samedi commencent à 40 m, et tes binomes sont aussi la pour la redondance.

    Ce n'est pas aussi simple....déjà pas facile à deux (résumé d'un drame ci-après...) mais à trois...qui surveille qui ? Pour ma part, je veux être autonome...à ces profondeurs, avoir un binome qui peut t'assister est un plus TRES, TRES appréciable...mais a quel point applicable ??! Je pense, que même si l'on inculpe lors de toute formation de plongée (formation de base ou avancée) le fait que l'on est binome ...à ce niveau, on doit être conscient que l'on gère cela un peu seul...malgré tout...!!?

    Mario a perdu la vie à -92 m sur Abyss...en inspi et dieu sait si il avait un binome hors pair et d'expérience....mais il est soudainement parti en débit continu (?? rien n'est ressorti de l'enquete...toutes les questions restent ouvertes....?)...remontée très rapide à -66 m....le temps que son binome s'en aperçoive...qu'il le rattrape...Mario a merdé avec ses ballouts...A -30m...il les a toutes vidées ...il savait probablement qu'il n'y avait plus rien à faire....et s'est jeté dans les bras de son binome...qui n'a pas hésité à oublier le mot 'paliers' pr le remonter à la surface...! Mario est décédé sur le bateau, malgré l'assistance sur place et l'hélico. Son binome est redescendu de suite finir ses paliers...seul avec son angoisse de ne pas pas savoir ce qui se passait en surface...
    Et moi, je commençais ma formation inspiration lors de ce drame....j'avais fait toute ma formation trimix avec lui...cela ne m'avais beaucoup, beaucoup affectée....Mario était quelqu'un d'extraordinaire....!

    Bref, on le sait tous, si un problème doit intervenir...ce n'est jamais UN SEUL problème que l'on devra gérer, mais un enchainement de problèmes...et toutes les théories que l'on aura apprises ne seront pas très utiles : ce sera la capacité à rester calme, à appréhender la difficulté et à gérer rapidement une situation d'urgence qui nous sauvera la peau...

    Personnellement, le changement de gaz sur le VR3 ne m'inquiète pas bcp en cas d'urgence ( le VR3 étant très conservateur...tout le monde le sait...!)....finalement, je prèfère zapper 10 min à 6 m que zapper la remontée depuis le fond.....!
    Une phrase d'Yvan m'a marquée : le mieux est parfois l'ennemi du mal....ABE !

    Je continuerais de perséverer pr savoir quels sont les ballouts les plus adaptés à des profondeurs au-dela de 120 m....tout comments = welcome !!

    Bon week-end, Biz, Bri
    avatar
    brinoz

    Nombre de messages : 63
    Date d'inscription : 26/12/2008

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par brinoz le Sam 16 Mai - 22:04

    Bri a écrit:
    Je continuerais de perséverer pr savoir quels sont les ballouts les plus adaptés à des profondeurs au-dela de 120 m....tout comments = welcome !!

    Bon week-end, Biz, Bri

    La clé du problème n'est pas tellement la composition des gaz de bail out mais bien la quantité de bail out.
    Beaucoup d'hélium dans le BO fond pour garder l'esprit clair et la respiration légère.

    Quitter rapidement le fond est une très bonne solution, remonter avec son binôme est pas mal non plus, cela rassure et surtout cela donne deux fois plus de gaz disponible.
    Le hic c'est lorsque cela part en vrille et que le binôme n'est pas juste à côté ou ne l'a pas remarqué. Une vraie plongée en binôme, c'est contraignant, cela demande réellement de rester ensemble, l'un prêt de l'autre.

    Le problème des gaz différents, le switch sur l'ordi sont des problèmes de luxe. Faites qq simulations et vous verrez qu'en final il y a peu de différence, surtout si les gaz ont été choisis un temps soit peu logiquement.

    Bruno
    avatar
    Mike

    Nombre de messages : 137
    Age : 42
    Localisation : Alsace
    Date d'inscription : 13/04/2009

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par Mike le Sam 16 Mai - 22:51

    Je remarque que cette discutions prends de l'ampleur et que chaqu'un apporte ça part d'expérience et c'est bien.

    Pour la remarque de Bruno, je pense aussi que dans les profondeurs d'évolution supérieur à 60-70m on remarque que les gaz sont en règle général asse proche chez tout le monde, une variation de quelques pourcentage d'oxy ou d'hélium viendront pas perturber lors de gros problème.
    Les plongée plus light dans les zone proche sont p'être plus dangereuse car souvent on part avec les bail out qu'on a sous la mains même et là on voix des différences asse grande, mais je pense que c'est un autre sujet Wink

    Pour revenir à ce que dit Brigitte, moi aussi je suis dans la vision d'autonomie total dans les gaz bail out, ma zone d'évolution actuel ce limite à 70-80m et je préfère être autonome, car je remarque que la tendance est que souvent le binôme ce trouve à 5-6m devant - derrière et parfois même 2-3m plus haut ou bas et donc si on doit réagir, il aura pas forcement le temps de percuter aussi rapidement, mais aura plutôt tendance à suivre quelques minutes après.

    Après comme je débute, c'est vrai que beaucoup de questions me trotte dans la tête au sujet des gaz fond et des bail out.
    Perso je suis pour une fraction max. d'hélium et souvent mes binômes sont pour l'inversse et là ça deviens asse compliqué lol
    avatar
    TEK68

    Nombre de messages : 121
    Age : 47
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 26/12/2008

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par TEK68 le Dim 17 Mai - 0:26

    Bonsoir à vous,

    Effectivement ce post est intéressant. N'étant pas en CCR, ....pour l'instant Laughing , je pense que le sujet de fond est valable pour OC ET CCR.
    Je rejoins Bri sur son analyse, car effectivement lorsqu'il y a incident, panique, ben peu importe gaz, ordi, seul le sang froid fera que l'incident sera résolu dans de bonne condition. Plongeant régulièrement en lacustre, à deux ou trois, ben si dans la zone profonde il devait y avoir incident, ben je ne suis pas persuadé que mon binôme proche n’est le temps de réagir, mais sera mis sous le fait, car nous sommes bien souvent espacé de 2, 3 m voir plus !
    Il est également bon de parler de ces expériences, de fait marquant, dramatique ou pas, et d'en tirer le meilleur.
    Le nombre de plongées, l’expérience ne fait pas tout, car lorsqu’il y a panique…, à ces profondeurs, si il n’y a pas contrôle de soit, maitrise, ben malgré l’expérience et le nombre de plongées, ben cela ne vous sauvera pas !
    Pour ma part, j’ai fais deux paniques, une en 83…et une autre en 84 ! Sans le sang froid de mon moniteur sur la deuxième….je ne serais pas là aujourd’hui (Merci mon p’tit Frantz ! Wink ), et sans ma persévérance je ne plongerais plus ! Point positif de cela, une meilleurs maîtrise en contrôle de soit sous l’eau !
    Donc juste pour conclure, tout le blabla que l’on pourra écrire ne servira à rien sans la confiance mutuelle dans son ou ses binômes et sans avoir confiance en soit. La théorie, l’entrainement ok, mais dans une situation de crise…. Question

    A+

    Fab
    avatar
    Mike

    Nombre de messages : 137
    Age : 42
    Localisation : Alsace
    Date d'inscription : 13/04/2009

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par Mike le Dim 17 Mai - 7:48

    Quesqu'on écrit bien, qu'en on a mal au cul lol! lol!
    avatar
    TEK68

    Nombre de messages : 121
    Age : 47
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 26/12/2008

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par TEK68 le Dim 17 Mai - 11:46

    ta pas une petite boué! Laughing
    avatar
    François

    Nombre de messages : 23
    Age : 61
    Date d'inscription : 27/12/2008

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par François le Lun 18 Mai - 11:20

    Pour Mike,

    On sera à Thun le 30 Laughing avec Manu pour faire une 95 m, lol! mais tu es au courant je crois? scratch

    A+
    avatar
    le gone

    Nombre de messages : 58
    Age : 48
    Localisation : chambery france
    Date d'inscription : 15/05/2009

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par le gone le Lun 18 Mai - 12:40

    Bri a écrit:
    le gone a écrit:bri on en a déjà parlé si t'a une merde au fond, ya pas 36 solutions tu passes en ouvert et ON dégage ensemble et rapidement, avec la machine on a montré que les paliers sur une plongée comme celle de samedi commencent à 40 m, et tes binomes sont aussi la pour la redondance.

    Ce n'est pas aussi simple....déjà pas facile à deux (résumé d'un drame ci-après...) mais à trois...qui surveille qui ? Pour ma part, je veux être autonome...à ces profondeurs, avoir un binome qui peut t'assister est un plus TRES, TRES appréciable...mais a quel point applicable ??! Je pense, que même si l'on inculpe lors de toute formation de plongée (formation de base ou avancée) le fait que l'on est binome ...à ce niveau, on doit être conscient que l'on gère cela un peu seul...malgré tout...!!?

    Mario a perdu la vie à -92 m sur Abyss...en inspi et dieu sait si il avait un binome hors pair et d'expérience....mais il est soudainement parti en débit continu (?? rien n'est ressorti de l'enquete...toutes les questions restent ouvertes....?)...remontée très rapide à -66 m....le temps que son binome s'en aperçoive...qu'il le rattrape...Mario a merdé avec ses ballouts...A -30m...il les a toutes vidées ...il savait probablement qu'il n'y avait plus rien à faire....et s'est jeté dans les bras de son binome...qui n'a pas hésité à oublier le mot 'paliers' pr le remonter à la surface...! Mario est décédé sur le bateau, malgré l'assistance sur place et l'hélico. Son binome est redescendu de suite finir ses paliers...seul avec son angoisse de ne pas pas savoir ce qui se passait en surface...
    Et moi, je commençais ma formation inspiration lors de ce drame....j'avais fait toute ma formation trimix avec lui...cela ne m'avais beaucoup, beaucoup affectée....Mario était quelqu'un d'extraordinaire....!

    Bref, on le sait tous, si un problème doit intervenir...ce n'est jamais UN SEUL problème que l'on devra gérer, mais un enchainement de problèmes...et toutes les théories que l'on aura apprises ne seront pas très utiles : ce sera la capacité à rester calme, à appréhender la difficulté et à gérer rapidement une situation d'urgence qui nous sauvera la peau...

    Personnellement, le changement de gaz sur le VR3 ne m'inquiète pas bcp en cas d'urgence ( le VR3 étant très conservateur...tout le monde le sait...!)....finalement, je prèfère zapper 10 min à 6 m que zapper la remontée depuis le fond.....!
    Une phrase d'Yvan m'a marquée : le mieux est parfois l'ennemi du mal....ABE !

    Je continuerais de perséverer pr savoir quels sont les ballouts les plus adaptés à des profondeurs au-dela de 120 m....tout comments = welcome !!

    Bon week-end, Biz, Bri

    Que tu crois bri, on en a déjà parlé avec papa, même avec tes 4 blocs sur cette plongée tu ne sortait pas seule, pas assez de gaz en volume, tu n'étais pas autonome donc. repasse moi tes blocs avce tes mélanges et je te le calcul.
    avatar
    doc gyneco

    Nombre de messages : 777
    Age : 59
    Date d'inscription : 19/12/2008

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par doc gyneco le Lun 18 Mai - 17:51


    En recycleur je ne suis pas compétent mais en CO c'est clair on est jamais autonome en gaz sur des grosses plongées s’il y a un gag!
    Si la plongée est nickel cela passe;
    s’il y a un problème notamment perte de gaz, c'est là que la ligne de déco ou les plongeurs d'assistance rendent service, quand on peut en avoir.
    La question sur des grosses plongées engagées : n'est il pas indispensable d'avoir une ligne de déco comme le suggère Mike voir des plongeurs secu?
    avatar
    le gone

    Nombre de messages : 58
    Age : 48
    Localisation : chambery france
    Date d'inscription : 15/05/2009

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par le gone le Lun 18 Mai - 18:01

    yes, la bonne question est il faut sortir ! quel est le moyen pour le faire, partir avec 10 blocs c pas mon truc, une ligne de déco c'est mieux le but c'est comme en CO faut dégager le plus vite possible afin de remonter trouver assistance
    avatar
    Mike

    Nombre de messages : 137
    Age : 42
    Localisation : Alsace
    Date d'inscription : 13/04/2009

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par Mike le Lun 18 Mai - 18:15

    Salut François ouai en gros j'avais entendu des écho Wink et j'en suis ravis que vous venez tout les deux lol
    Vous serez sur place à qu'elle heure ?
    ça ce trouve Sergio et moi feront les plongeur de sécu pour votre 95m Razz

    Je pense aussi qu'arrivé à un moment donné même à Thun que la ligne de vie deviens vraiment un plus car titiller 130m ou 100m ça deviens sérieux Embarassed
    Pour les plongeurs de sécu là aussi mais là les palanquée qui reste dans les 70-80m peuvent très bien jouer ce rôle, surtout s'ils sont aussi en CCR, mais ça c'est aussi une question d'organisation etc ...

    Bon, je vais boire mon café tongue ch'viens chuste de rentré du poulo.
    avatar
    doc gyneco

    Nombre de messages : 777
    Age : 59
    Date d'inscription : 19/12/2008

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par doc gyneco le Lun 18 Mai - 18:34


    OUI

    1/ dégager du fond il n'y a rien a y attendre, que des paliers en plus!
    donc sortir de la zone dangereuse, même si on remonte sur 10 ou 20 m
    à 20 m/min


    2/aprés il vaut mieux respirer du gaz quel qu’il soit que de l'eau!! Very Happy

    3/ mais surtout avoir prévu la merde avant la plongée plutôt que pendant§

    Donc ligne de déco et plongeur d'assistance même si 99 fois sur 100 c'est inutile! car le jour ou on en a besoin c'est cool de trouver la ligne ou de voir le plongeur d'assistance

    Invité
    Invité

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par Invité le Lun 18 Mai - 20:13

    Que tu crois bri, on en a déjà parlé avec papa, même avec tes 4 blocs sur cette plongée tu ne sortait pas seule, pas assez de gaz en volume, tu n'étais pas autonome donc. repasse moi tes blocs avce tes mélanges et je te le calcul.[/quote]

    Excellente phrase d'Yvan : LE MIEUX EST PARFOIS L'ENNEMI DU BIEN !

    Pas de soucis pr calculer la consomation sur un logiciel, mais mes 2 questions restent les mêmes :
    - Combien de litres/min à -130, dans une situation de stress ? On reste calme ou on stress vraiment ? Je pense que selon, la conso peut passer du simple ou double...il y a la théorie et la réalité....?!!!
    - Et comment vont réagir les détendeurs ? en eau froide (4° à partir de 40m...c'est immanquable!), sur des détendeurs que l'on utilise peu, voir jamais et qui ont forcément un peu d'eau dans le 2ème étage...avec 14 b de pression ext et....4°...c'est très froid...ou bien ??

    En tout cas, merci à tous pour vos remarques et conseils, c'est cool de pouvoir partager toutes ces questions et essayer de trouver les meilleures réponses possibles...on le voit bien, il n'y a pas de règles précises...chacun devant avoir confiance et être à l'aise avec sa propre config !

    Pour ma part, pr les plongées engagées au-dela de 110m, je vais :
    1/ plonger si possible sur un site connu (pr être sure de trouver la ligne de vie... Twisted Evil !)
    2/ assurer une ligne de vie et/ou plongeurs d'assistance...(ça, c'est le top...mais pas tjrs possible...faut des gars dispos et motivés...!)
    3/ avoir sur moi 2 mélanges fonds (n'ayant pas de BOV, détendeur du mélange fond le plus profond en autour du cou..à portée de bouche...et voui...les détails sont importants...) + 2 mélanges de décos

    Idéalement, des ballouts carbones, gonflés à 260b...ben...pas encore trouvé le prince charmant qui m'offrirait tout cela...mais je garde espoir, lol !!!!

    Bonne soirée à tous,
    Bri

    Invité
    Invité

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par Invité le Lun 18 Mai - 20:28

    TEK68 a écrit:Bonsoir à vous,

    Effectivement ce post est intéressant. N'étant pas en CCR, ....pour l'instant Laughing , je pense que le sujet de fond est valable pour OC ET CCR.
    Je rejoins Bri sur son analyse, car effectivement lorsqu'il y a incident, panique, ben peu importe gaz, ordi, seul le sang froid fera que l'incident sera résolu dans de bonne condition. Plongeant régulièrement en lacustre, à deux ou trois, ben si dans la zone profonde il devait y avoir incident, ben je ne suis pas persuadé que mon binôme proche n’est le temps de réagir, mais sera mis sous le fait, car nous sommes bien souvent espacé de 2, 3 m voir plus !
    Il est également bon de parler de ces expériences, de fait marquant, dramatique ou pas, et d'en tirer le meilleur.
    Le nombre de plongées, l’expérience ne fait pas tout, car lorsqu’il y a panique…, à ces profondeurs, si il n’y a pas contrôle de soit, maitrise, ben malgré l’expérience et le nombre de plongées, ben cela ne vous sauvera pas !
    Pour ma part, j’ai fais deux paniques, une en 83…et une autre en 84 ! Sans le sang froid de mon moniteur sur la deuxième….je ne serais pas là aujourd’hui (Merci mon p’tit Frantz ! Wink ), et sans ma persévérance je ne plongerais plus ! Point positif de cela, une meilleurs maîtrise en contrôle de soit sous l’eau !
    Donc juste pour conclure, tout le blabla que l’on pourra écrire ne servira à rien sans la confiance mutuelle dans son ou ses binômes et sans avoir confiance en soit. La théorie, l’entrainement ok, mais dans une situation de crise…. Question

    A+

    Fab

    Excellent !! c'est un bon résumé...rien à ajouter...il y a effectivement un ensemble d'éléments qui font que...!

    Biz, Bri

    Contenu sponsorisé

    Re: Ligne de vie à Thun ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 22 Sep - 16:37